Comment Investir selon AMF France ?

Disposer de ressources financières suffisantes constitue un bon moyen de vivre dans les meilleures conditions, notamment dans les périodes difficiles. Si les rétributions salariales étaient les seules voies connues depuis l’Antiquité, d’autres moyens permettent aujourd’hui de multiplier les revenus. La création de votre propre affaire en constitue un exemple pour améliorer votre entrée d’argent.

Mieux encore, placer tout ou partie de vos économies dans une affaire porteuse pourrait vous aider à gagner sans effort. Néanmoins, effectuer un investissement nécessite de se plier à certaines règles, suivant les recommandations d’organismes spécialisés comme l’AMF.

PUBLICITÉ
  • Qu’est-ce que l’AMF France ?
  • La Préparation de L’investissement
  • Le Choix du Placement
  • Conditions de Rendement et Frais
  • La Vérification des Autorisations
  • La Diversification des Investissements
  • Contacter AMF France

Comment Investir selon AMF France ?

Qu’est-ce que AMF France ?

AMF France, acronyme de l’Autorité des Marchés Financiers exerçant dans l’Hexagone, représente une entité publique, responsable des investissements. Sa mise en place vise à veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, d’une part. Par ailleurs, elle fournit les informations nécessaires aux investisseurs, tout en supervisant le bon fonctionnement des marchés.

Comment Investir selon AMF France ?

AMF France s’occupe de la régulation financière locale, tant les acteurs que les produits d’épargne concernés. Elle intervient principalement sur le marché français, mais se met également à jour par rapport au continent européen. Les tendances internationales lui permettent également de se mobiliser pour l’évolution des règlementations.

Chaque année, AMF France donne des informations sur ses prévisions d’action et de supervision. Pour 2022 spécialement, elle met en exergue plusieurs points qui constituent son programme, notamment l’enjeu européen et l’investissement des particuliers. L’entité se penche également sur la rubrique de la finance durable, et la modernisation de ses actions.

Organisation d’AMF France

Deux organes spécifiques constituent cette autorité de régulation, à savoir le Collège, et la Commission des Sanctions. Le premier représente le principal décideur, et se compose de 16 membres pluridisciplinaires, c’est-à-dire issus de différents domaines d’activités. Il dispose de cette manière des compétences techniques et juridiques requises pour l’exécution de ses missions.

La seconde, quant à elle, regroupe des magistrats et des professionnels, venant également de différents secteurs. Elle dispose d’une autonomie totale en matière de prise de décision, sans avoir à en référer au Collège. Cette commission applique les sanctions à l’encontre des personnes ou sociétés contrevenant aux règlements d’AMF France.

La Préparation de L’investissement

En tant qu’autorité concernée par l’investissement sur le territoire français, AMF France représente le premier conseiller pour vous informer. Afin d’éviter les précipitations et les risques ultérieurs de perte ou d’erreurs de placements, elle peut vous orienter. Parmi les premiers conseils dont vous pouvez bénéficier figurent ceux concernant la phase préparatoire.

Comment Investir selon AMF France ?

AMF France vous apprend ainsi à commencer par bien vous préparer, avant de vous lancer dans un quelconque investissement. En d’autres termes, vous devez être prêt et parer à toutes les éventualités, pour la sérénité de votre engagement. Ce contexte concerne plusieurs conditions, aussi bien morales que physiques, mais surtout financières

Être Prêt avant D’investir

L’expression peut paraître simple, mais elle revêt cependant des dessous bien spécifiques. Vous devez comprendre avant tout ce qu’elle implique, à savoir l’assurance de disposer d’une ressource financière suffisante. Celle-ci doit pouvoir vous permettre de disposer d’une capacité d’épargne régulière, à attribuer à votre programme d’investissement.

Par ailleurs, et en parallèle, vous devez aussi posséder déjà une certaine réserve. Celle-ci devrait pouvoir couvrir vos besoins, en cas d’imprévus dans le déroulement de votre projet. Elle pourrait aussi s’avérer être utile, pour vous dépanner en cas de difficultés ponctuelles, en attendant de retrouver une stabilité.

Le Choix du Placement

Le deuxième conseil d’AMF France pour un investissement réussi concerne le type de placement à choisir, en fonction de l’objectif. Effectuer une épargne vise en effet à se constituer un fonds d’anticipation pour des besoins futurs. Vous pouvez vous engager dans deux voies, que sont la précaution d’une part, et la constitution de capital, d’autre part.

Comment Investir selon AMF France ?

Dans le premier cas, l’investissement que vous effectuez aura pour vocation principale de vous porter secours en cas d’imprévus. Il répondra à un besoin ponctuel interférant dans le déroulement normal de votre vie personnelle ou professionnelle. Des difficultés passagères de trésorerie, des frais d’obsèques ou un financement de projet personnel constituent son champ d’intervention.

En ce qui concerne la constitution de capital, cette procédure vous aidera à subvenir à des besoins non immédiats. Il peut s’agir d’un projet immobilier, d’une préparation à la retraite, ou d’un financement d’études pour vos enfants. Cet investissement reste le plus intéressant, pour faire fructifier votre épargne, en le bloquant sur plusieurs années.

L’horizon de Placement

En complément du choix de l’investissement à effectuer, AMF France vous conseille également de bien sélectionner votre horizon de placement. Il en existe trois types, qui dépendent du projet que vous souhaitez réaliser, une fois l’investissement arrivé à échéance. Le court terme fait moins de trois ans, le long terme plus de dix ans, et le moyen terme entre les deux.

Définir l’horizon de placement importe dans le choix du placement, afin d’éviter les mauvais choix d’investissement. En effet, vous vous donnez de cette manière l’assurance de disposer de votre épargne au moment voulu. De même, il vous garantit l’obtention de la rémunération à laquelle vous vous attendez, si tout se passe bien.

Conditions de Rendement et Frais

Lorsque vous vous lancez dans un projet d’investissement, vous avez toujours une idée en tête : le meilleur rendement. En gros, il s’agit du volume financier que vous estimez pouvoir récolter, en plus du montant que vous avez placé. Il peut être substantiel, mais possède aussi une certaine potentialité à vous faire perdre votre apport.

Comment Investir selon AMF France ?

Dans tous les cas, une règle s’impose, comme l’expression anglophone no pain no gain l’illustre bien. En clair, la condition pour un rendement élevé reste simple : prenez les risques à la hauteur de vos ambitions. Effectivement, un projet incertain reste le plus intéressant, si vous comptez gagner gros à la fin, si tout va bien.

Vous devez alors garder en tête qu’un rendement élevé implique des risques de ce même niveau. Vous devez cependant bien calculer votre enthousiasme, et bien doser votre optimisme, pour prendre le risque adapté à vos capacités. En d’autres termes, n’investissez pas, si vous n’êtes pas préparé à ce que vous devez engager pour votre projet.

Des Frais à Prévoir

Ne pensez surtout pas que placer votre argent dans une affaire florissante sera totalement bénéfique pour vous. Au contraire, le risque de tout perdre reste toujours réel, si vous ne faites pas attention aux frais. Ces derniers pourraient peser sur l’ensemble de votre apport, au point de vous rapporter peu ou pas de gains.

Les coûts relatifs aux investissements financiers varient en fonction du type de placement. Le pourcentage prélevé varie également suivant le type de partenaire avec lequel vous traitez. Prenez le temps de tout analyser avec un expert, car l’ensemble des charges annuelles peut parfois dépasser 75 % des bénéfices.

La Vérification des Autorisations

AMF France vous apporte un conseil essentiel, avant de vous lancer dans votre projet d’investissement. Il s’agit de vérifier que votre partenaire d’investissement dispose bien de l’autorisation requise, notamment un agrément ou une habilitation valable. Toutes les entités financières susceptibles de proposer ce type d’activités doivent posséder ce justificatif officiel.

Comment Investir selon AMF France ?

S’il s’agit d’une société, elle doit être enregistrée comme PSI, ou prestataire de services d’investissement. Toute entreprise française ou étrangère doit être répertoriée sur l’annuaire Regafi, accessible sur le site Regifi. Saisissez la raison sociale dans la barre de recherche ; vous pouvez approfondir avec un code interbancaire à 5 chiffres.

Pour le cas d’un conseiller en investissements financiers ou CIF, la vérification s’effectue sur le registre unique de l’ORIAS. L’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance enregistre tous les intermédiaires en assurance, finance ou banque autorisés à exercer. Le site de consultation est Orias, sur lequel vous saisissez le CIF, à approfondir avec une adresse.

Les Autres Acteurs

Outre les sociétés et intermédiaires classiques habilités à vous proposer des services d’investissements financiers, d’autres intervenants peuvent aussi vous contacter. Du simple démarcheur financier à un organisme de placement collectif (OPC), tout le monde doit être autorisé dans ce métier. Il en va de même pour les prestataires de services sur actifs numériques, ou PSAN.

Le site officiel d’AMF France constitue le recours pour vérifier ces partenaires d’investissement potentiels. Les OPC peuvent être vérifiés sur la base de données GECO, accessible depuis le site AMF. Cette même adresse vous permet de consulter la liste blanche, pour confirmer la fiabilité du PSAN que vous contactez.

La Diversification des Investissements

AMF France vous accompagne avec ses conseils en matière de préparation et de choix dans votre projet d’investissement. Cette entité vous dévoile en outre différentes techniques pour que votre engagement reste intéressant et rentable. La méthode de la diversification représente un moyen conséquent pour vous permettre de gagner encore plus.

Comment Investir selon AMF France ?

Le premier système consiste à investir directement en actions, dans différents secteurs économiques porteurs. Vous devez néanmoins disposer de temps et de connaissances, pour pouvoir gérer vous-même vos différents portefeuilles d’actions. La nécessité de posséder un capital important constitue également un impératif, pour acheter les actions les plus intéressantes.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aussi investir avec un fonds déjà diversifié. Ce type d’investissement touche généralement dès le départ une trentaine de titres au minimum. Vous pouvez même essayer les « profilés », qui regroupent plusieurs niveaux de risques et combinent actions et obligations.

Technique de Réduction des Risques

Suivant le type d’investissement que vous choisissez, les risques se situent à des niveaux différents. Pour limiter le niveau, vous pouvez appliquer le système de la décorrélation. Cette solution consiste à choisir différents fonds, dont l’évolution change chacun à son rythme, pour répartir votre capital.

Si vous en avez les compétences et la capacité, vous pouvez aussi choisir de vous ouvrir à d’autres horizons. Une diversification à l’international peut en effet vous permettre de réduire les risques dans vos investissements. Les fluctuations monétaires mondiales varient dans des sens différents, permettant de compenser des chutes ou de gagner sur plusieurs tableaux.

Contacter AMF France

Pour une question ou un conseil, et même pour un accompagnement total, vous pouvez vous rendre sur le site AMF. Cliquez sur le lien « Nous contacter », que vous trouverez en bas de page. Différents formulaires de contact y sont regroupés en rubriques, des simples renseignements aux rapports d’arnaques, en passant par la médiation.

Comment Investir selon AMF France ?

Vous pouvez aussi opter pour un contact rapide, en utilisant votre téléphone. Vous pouvez de ce fait appeler l’accueil du service client au 01 53 45 60 00. L’épargne info service est aussi accessible au 01 53 45 62 00, au prix d’un appel local.

Un courrier classique peut également convenir, pour informer AMF France de toute anomalie que vous constateriez dans les investissements. Il vous suffit d’envoyer votre lettre par la poste à l’adresse suivante : 17, Place de la bourse, 75082 Paris Cedex 02.

Nouvelles Technologies

Envoyer un e-mail à AMF France reste également dans le domaine du possible, si vous préférez vous servir d’Internet. Cliquez sur l’enveloppe disponible sur la page de contact, qui ouvrira un courriel directement sur votre ordinateur. Après avoir tapé votre requête, il vous reste à envoyer votre courrier électronique.

Enfin, les réseaux sociaux constituent une autre voie. Vous pouvez suivre les actualités, et discuter rapidement et directement avec les conseillers clients. Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter sont disponibles dans cet objectif.

Conclusion

Investir reste une stratégie intéressante pour vous constituer un capital à court, moyen ou long terme. Cette opération nécessite cependant une bonne connaissance du milieu, afin de rentabiliser vos mises. Vous devez également suivre les consignes indiquées, afin de profiter pleinement de votre activité.

AMF France constitue avant tout une autorité autonome, en charge de régir tout ce qui concerne les investissements. Elle prodigue des conseils, et se charge de réguler le marché français. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

PUBLICITÉ