Comment investir sur le marché de l’immobilier et être locataire en même temps ?

Souvent la question se pose : comment investir sur le marché de l’immobilier ? D’autant plus quand, comme certains, vous êtes locataire de votre logement.

Dans cet article vous verrez en détail les points importants de tels investissements, les aléas aussi, les processus vous permettant de gagner à tous les plans : aussi bien en termes de rentabilité qu’en termes de temporalité.

Zoom donc sur une question que beaucoup se posent. Sur une question, aussi, qui malgré tout dispose de pas mal de réponses, de solutions même.

Investir immobilier locataire

Acheter et rester locataire

Achetez et rester locataire, si les termes paraissent antinomiques il n’en est en fait rien, c’est même devenu une mode. Une mode plutôt rentable même. Et pour cause.

Achetez pour louer vous permet de ne pas devenir propriétaire et de vous endetter souvent pour des projets bien trop imposants. Car investir doit être fait en vertu de votre capacité à le faire.

PUBLICITÉ

Et acheter un studio tout en louant votre maison principale vous permettra d’allier les deux. Tout en vous donnant la possibilité de gagner pas mal d’argent en loyers. Un bon processus qui a le mérite d’attirer de plus en plus de français. Mais est-ce vraiment rentable ?

Rendement de l’investissement locatif

C’est un peu l’autre question, si l’avantage de louer tout en investissant dans l’immobilier demeure assez simple à comprendre. Est-ce pour autant une pratique intéressante ?

Le calcul est plutôt simple, si vous avez de l’épargne ou des moyens d’épargner, alors la réponse est oui. Car le livret A ou le LDDS disposent, l’heure actuelle, d’un taux de rendement de 0,75 %, autant dire quasi rien.

Le rendement locatif lui, se trouve à plus de 7 %. Chose qui, quoiqu’il arrive, vous permettra de mieux placer votre argent. De mieux investir en somme.

En résumé si vous avez des facultés à épargner ou à mettre de l’argent de côté tout en étant locataire, investir dans l’immobilier semble être un aussi bon moyen que d’acheter votre résidence principale. D’autant plus si vous n’avez pas la capacité à acheter le bien dans lequel vous résidez. Ou que celui demeure trop cher à l’achat en rapport à son prix de location.

Comment accéder à ce type d’investissement ?

La première règle à connaître demeure simple : pour investir dans l’immobilier vous pouvez souscrire à un emprunt. C’est d’ailleurs le seul investissement de la sorte possible à condition d’emprunt.

Néanmoins certaines règles pour contracter un emprunt demeurent. Notamment un taux d’endettement de 33 % ou encore sur une base de 60 à 85 % du loyer dont vous disposerez lors de votre investissement.

Même si un apport personnel ne demeure pas obligatoire, il reste quand même conseiller de disposer d’un peu d’argent de côté pour faciliter la demande de crédit.

Dans le cas de figure – plus rare – où vous disposez d’un apport personnel capable de vous éviter de faire un crédit : foncez, cela demeure la meilleure solution pour vous, de placer votre argent.

Conclusion

Si dans un premier temps donc, l’investissement locatif alors que vous être locataire paraît grotesque, il n’en est rien. Cela demeure même un très bon moyen de faire fructifier vos économies. Une très belle façon enfin “d’épargner” mieux.

PUBLICITÉ