Comment obtenir l’Aide Personnalisée au Logement – Guide Étape par Étape

En ces temps de crises notamment avec la pandémie, il est parfois très utile d’avoir un coup de pouce de l’état et c’est le cas avec la CAF notamment grâce à l’Aide Personnalisée au Logement (ou APL) qui permet de bénéificer d’une prime mensuelle pour vous aider à payer votre loyer si vous êtes un locataire ou sous-locataire avec de faibles revenus. Ainsi en ces temps exceptionnels, une prime de solidarité est prévue pour s’ajouter à votre APL.

C’est donc dès le 15 mai que chaque personne bénéficiant de l’APL se verra recevoir 100€ supplémentaire par enfant dans son foyer. L’APL est donc une aide l’état gérée par la CAF afin de pouvoir payer votre loyer plus facilement ou vous aider dans vos factures liées à votre logement par exemple. C’est donc une aide mensuelle qui ne pourra jamais être supérieure au montant de votre loyer.

Vous ne savez pas si vous remplissez les conditions nécessaires pour obtenir l’APL ? Vous aimeriez savoir de combien vous pouvez bénéficier et quelles sont les démarches à effectuer pour pouvoir y prétendre ? Je m’occupe de répondre à toutes vos interrogations dans cet article afin que vous soyez prêt à faire votre demande et que cela se passe efficacement et simplement !

Comment obtenir l'Aide Personnalisée au Logement - Guide Étape par Étape

L’APL en quelques mots

C’est donc une aide au logement fournit par l’état et gérée par la CAF. Elle ne sera jamais plus élevée que la somme du loyer que vous payez. Certains propriétaires ou individus résidant dans un foyer peuvent aussi en bénéficier et dans ce cas-là le calcul pour la somme acquise sera légèrement différent.

En général les critères principaux pour définir le montant que vous allez recevoir sont vos revenus (votre situation professionnelle), le nombre d’enfants que vous avez à charge dans votre foyer et aussi le logement où vous vivez (son emplacement géographique). Depuis avril 2020, le calcul prend aussi en compte vos revenus sur les 12 derniers mois.

PUBLICITÉ

Il y a un simulateur sur le site de la CAF vous permettant d’avoir un net aperçu de combien vous pourrez éventuellement toucher par mois. De quoi donner une bonne idée si cette aide est vraiment utile pour vous par exemple.

Les conditions

Il y a quelques conditions à remplir pour pouvoir bénéficier de cette aide, c’est valable pour le demandeur mais également pour le logement concerné. Vous devez donc être soit locataire ou sous-locataire, ou bien propriétaire bénéficiant d’un prêt conventionné ou d’un prêt à l’accession sociale ou encore résident d’un foyer d’hébergement.

Pour le logement, il faudra qu’il soit situé en France, être votre résidence principale, surface d’au minimum 9 mètres carrés ainsi qu’un plafond au minimum à 2m20 ou un volume habitable de 20 mètres carrés. Le logement doit être aussi conventionné c’est à dire une convention établie entre le propriétaire et l’état.

Faire la demande

Comment obtenir l'Aide Personnalisée au Logement - Guide Étape par Étape

La demande s’effectue entièrement en ligne sur le site de la CAF et si vous n’avez pas accès à internet vous pouvez directement vous rendre dans un point CAF pour la faire. Si vous êtes déjà allocataire, la démarche sera plus courte, dans le cas contraire il faudra commencer par obtenir un numéro d’allocataire c’est à dire bien plus d’informations à remplir et davantage de justificatifs à faire parvenir.

La demande se fait en deux parties, premièrement remplir le formulaire et fournir les pièces justificatives et deuxièmement votre dossier sera étudié et vous recevrez une réponse de la part de la CAF positive ou négative suite à votre demande.

Le formulaire contient donc vos données personnelles tel que votre numéro de sécurité social par exemple. Concernant les pièces justificatives il faudra :

– Votre contrat de location (bail) ou de résidence
– Le numéro de SIRET de l’organisme vous faisant la location si ce n’est pas un propriétaire privé
– Un RIB
– Le montant de vos revenus sur les deux dernières années
– Vos relevés de comptes sur lesquels figure le montant actuel de votre patrimoine ainsi que votre conjoint et de vos enfants
– Vos derniers avis d’imposition de Taxe d’Habitation et de Taxes foncières

PUBLICITÉ