Tout savoir sur le prêt personnel auto de la Banque Postale

Lorsqu’on cherche à acquérir un véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion le prêt personnel auto de la Banque Postale répond à vos attentes à ce sujet. Il existe de nombreux prêts personnels chez la Banque Postale que ça soit pour des projets immobiliers, de restauration ou bien divers et variés. Aujourd’hui, on va s’intéresser néanmoins à celui concernant les véhicules.

C’est donc un crédit à la consommation permettant d’obtenir de l’argent sous la forme d’un prêt pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion. Aucun apport est nécessaire ce qui en fait un prêt attrayant pour tout individu dans le besoin. De plus, un véhicule n’est pas nécessairement une voiture, on parle ici de tout véhicules motorisés que cela soit une moto, un camping-car ou encore même un bateau. La grande différence dans ce prêt sera les variations de la durée et du montant en fonction d’un véhicule neuf ou d’occasion.

Vous désirez acheter très prochainement un véhicule d’occasion ou bien flambant neuf ? Vous n’en avez pas les moyens mais vous savez que le prêt personnel auto pourrez être la solution à vos problèmes cependant vous n’en savez pas assez sur celui-ci ? Regardons donc immédiatement tout ce qu’il y a à connaître sur ce prêt !

Prêt personnel auto

Les informations concernant le prêt personnel auto de la Banque Postale

Le montant du prêt sera de 75 000€ sur une période maximale de 7 ans pour un véhicule neuf alors que pour un véhicule d’occasion ça sera 35 000€ sur 6 ans. Le montant minimum disponible pour ce prêt personnel auto est de 1500€. La durée dépendra bien entendu du montant contracté.

PUBLICITÉ

Ce prêt sera versé intégralement sur votre compte en une fois. Vous devez être bien entendu majeur et titulaire d’un compte chez la Banque Postale pour pouvoir y accéder. De plus aucun apport financier n’est nécessaire, vous devez juste être capable de justifier des revenus prouvant que vous pouvez rembourser.

Attention, un prêt demande un engagement et représente un risque réel. Par conséquent avant de le contracter veuillez lire correctement les mentions légales et vous assurer que vous êtes capable de le rembourser sur la durée. Il est possible d’obtenir des assurances que vous payerez lors de vos échéances avec votre prêt.

Elles ne sont pas obligatoires mais elles peuvent vous aider à rembourser dans le cas où vous avez un accident, un décès ou bien une perte d’emploi par exemple. C’est donc une option à considérer sérieusement. Elles permettent ainsi de vous protéger non seulement vous mais aussi vos proches qui se retrouveraient à devoir rembourser à votre place dans le cas d’un problème.

Concernant les taux d’intérêts pour le prêt personnel auto ils dépendent du montant emprunté et varient donc entre 0,95% et 10,75% (tarifs en vigueur depuis 12/11/2019).

Faire la demande du prêt personnel auto

Si vous êtes décidé à faire la demande ce prêt. Avant toute chose, utilisez donc le simulateur disponible sur la banque postale pour savoir exactement combien cela va vous coûter et sur combien de temps vous aurez des échéances. Attention à bien choisir s’il s’agit d’un véhicule neuf ou d’occasion. Le résultat ne sera pas le même dans les deux cas.

Une fois cela fait, vous pouvez contacter un conseiller au 36 69 (0,15€ par minute + le prix d’un appel) ou par internet directement en vous connectant à votre compte client afin de préparer votre demande. Il est à noter que des frais de dossier sont applicables pour la demande du prêt mais ils sont indiqués dans le simulateur également !

Vous pouvez aussi vous rendre dans votre bureau de Poste le plus proche pour demander un prêt personnel auto directement en présence d’un conseiller.

Que faut-il pour faire son dossier ?

Auto

Globalement vous allez devoir renseigner vos informations personnelles, prouver que vous pouvez rembourser et justifier votre identité. Dans les détails vous devrez donc fournir :

– Le recto et le verso de votre pièce d’identité.
– Un justificatif de domicile qui peut être une facture de gaz ou d’électricité ou encore une quittance de loyer datant de moins de trois mois.
– Un bulletin de salaire du dernier mois et celui de décembre de l’année passée. Ou bien la dernière activité fiscale pour les non salariés ou les derniers relevés des caisses de retraite pour les retraités

Cela suffira dans la plupart des cas pour constituer votre dossier. Néanmoins il peut arriver que d’autres informations complémentaires soient demandées pour permettre à la Banque Postale d’évaluer efficacement le risque qu’il y a à vous prêter la somme d’argent désirée. Vous aurez une réponse dans un délai de quelques jours.

PUBLICITÉ