Le plan d’épargne logement : pour qui ? Pourquoi ? Et quand ?

Le PEL ou Plan Épargne Logement, est un placement d’épargne crée il y a de cela plus de 50 ans (1965). Et si cela ne vous dit encore rien, ou au contraire que vous désirez en savoir plus : vous êtes au bon endroit.

Retour donc sur une façon d’épargner plus que mythique, une façon de mettre ses économies de côté pour accéder à un logement.

Zoom détaillé sur le PEL, ses avantages, ses inconvénients, et surtout à qui ce type d’épargne se destine à et quel taux.

PEL épargne logement

Définition du PEL ou Plan Épargne Logement

Le PEL n’est pas une chose très dure à comprendre : c’est même le contraire. Ouvert aux personnes de tout âge, il sert d’épargne personnelle dans le but d’accéder à un logement.

PUBLICITÉ

Si son ouverture est soumise à un montant initial de 225 euros, le PEL doit subir des versements plus ou moins réguliers pendant minimum 4 ans et au minimum de 540 € à l’année.

Bref des règles bien strictes pour une façon d’épargner peu commune, mais plus très connue. Enfin sachez tout de même que la limite maximale du PEL se situe aux alentours de 61 200 €.

Enfin et c’est là un des points cruciaux, vous devrez vous prêter aux obligations minimales de versement. Dans le cas contraire l’organisme bancaire chez lequel vous avez souscrit le PEL peut tout bonnement résilier votre contrat. Affaire à suivre de près donc.

Le Plan Épargne Logement : pour qui ?

Comme nous vous l’avons précisé un peu plus haut le plan d’épargne logement s’adresse à toutes les personnes physiques, et ceux de n’importe quel âge. Bien sûr le PEL n’est pas cumulable. 

C’est-à-dire que vous ne pourrez pas cumuler plusieurs Plans d’Épargne Logement. Comme vous le voyez donc, le PEL obéit à des règles plutôt souples mais demeure néanmoins une épargne plutôt très encadrée. Et plutôt très évolutive.

En effet la législation depuis ses plus de 50 ans n’a cessé de s’y pencher pour en faire évoluer ses conditions et ses taux. Retour d’ailleurs sur le dernier point.

Le Plan Épargne Logement : taux et avantages

Le taux de PEL demeure assez faible, en effet il demeure de 1 %, taux abaissé d’ailleurs depuis 2016. Et si ce taux n’est pas forcément un avantage, le PEL en dispose d’autres.

Par exemple, un PEL vous donnera la possibilité d’emprunter – lors de l’achat d’un bien immobilier –  à taux fixe. Chose plutôt très intéressante. Aussi d’autres avantages sont à entrevoir, comme son taux d’intérêt qui ne peut baisser. Une très bonne chose donc.

Bref quelques avantages, avantages et PEL qui s’adresseront surtout à des Français voulant s’investir dans un projet immobilier à long terme.

Conclusion

En résumé le PEL ne demeure pas forcément la meilleure des capitalisations, avec son taux d’intérêt plutôt faiblard, on ne saurait que vous conseiller d’autres façons d’épargner.

Néanmoins le fait qu’il vous donne un avantage, notamment en matière de crédit – taux fixe – pourra soulager certaines personnes. Personnes qui continueront à se tourner vers ce moyen d’épargner plutôt très (trop) classique.

PUBLICITÉ